posté le 10-03-2018 à 08:56:08

Grasse (53).

 

 

 

 

Aldo et Pipo.

 

Il me vint l’idée saugrenue d’acheter une cartouche de cigarettes pour le pauvre Paulo.

Depuis la disparition de Lola, sa gagneuse, il n’avait pas dû fumer beaucoup.

Sur la coursive qui dominait la cour de la prison, je guettais l’arrivée de tous ces détenus avides de retrouver la liberté dans un espace d’à peine quelques centaines de mètres carrés. Cette cour, à ciel ouvert, représentait pour tous ces reclus, une bouffée d’oxygène qui les ranimait un peu après de longues heures passées dans leurs cellules exigües à l’air vicié.

Je vis Paulo, parmi les autres, le dos voûté, il ressemblait à un gorille ayant perdu sa femelle. Comment attirer son attention ? Un peu gêné, je criais à tout hasard « Lola ! ». Ça allait devenir notre mot de passe. Il se redressa et je me rendis compte combien il était grand et massif. Il leva la tête vers la coursive et, en m’apercevant, il se plaça juste en dessous. Je lui lançais la cartouche de cigarettes qu’il attrapa avec dextérité. Il leva son pouce droit à la verticale et, avec le sourire angélique d’un enfant de chœur, il me dit « merci ! ».

Plus tard, enfermé dans mon appartement, je commençais à regretter d’avoir accepté l’invitation de Monsieur Coqualo, le samedi suivant.

Pas de chance, Samedi arriva comme un train en avance. Pour cette petite sauterie, il fallait que je m’habillasse d’une manière correcte pour éviter d’exciter :

- Monsieur Coqualo, le gay, collant comme de la seccotine*.

- Madame Coqualo, sa femme, adepte des concerts de flûtes baveuses dans le local à poubelles.

- Aldo et Pipo, les deux CRS aux mains baladeuses, qui ne rêvaient que de m’entraîner dans les toilettes pour des pratiques peu académiques…

Et il devait certainement y avoir plusieurs autres invités, rescapés de la dernière Gay-Pride ** de Nice.

C’est alors que je crus avoir une idée géniale : me faire accompagner à cette sauterie par Mademoiselle Belœil, la vieille fille qui ne risquait pas de perdre sa virginité chez Monsieur Coqualo.

Je sonnais donc à sa porte. Ma voisine solitaire fut tout étonnée de me voir. Je comptais sur mon charme fou, pour la convaincre de m’accompagner chez nos voisins fêtards.

Quand elle ouvrit la bouche pour me répondre, je devinais à son haleine chargée qu’elle devait être peu habituée aux jeux de langue avec échange de salive.

Que n’aurais-je fait pour Lola ! J’acceptais de prendre le thé avec elle, mais je me méfiais un peu quand même de cette fille qui avait un regard ambigu. Subir les attouchements pervers de Monsieur Coqualo et de ses amis, passe encore, mais déchirer l’hymen, certainement caoutchouteux de mademoiselle Belœil, non ça jamais !

En bonne fille, ma voisine accepta mon invitation. Je fus quitte à lui dire qu’elle était vraiment jolie, bien que je pensasse exactement le contraire.

Quand on frappa chez les Coqualo, nous entendîmes de la musique gay, des cris et des gloussements inquiétants. La porte s’ouvrit et Aldo et Pipo nous invitèrent à entrer.

Ils avaient déjà le regard lubrique des hyènes en chaleur…

A suivre

 

Notes :

 

* Seccotine : ancienne colle forte liquide.

** Gay Pride : « La marche des fiertés ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. biquette  le 10-03-2018 à 12:42:52  (site)

Bonjour Alain voici une suite encore trés drôle des tes souvenirs du temps passé ...Là tu as bien fait tout de méme de prévoir ce qu'il pouvait t'arriver avec ces deux amateurs de trous de balle , dangereux ça , aprés tu aurais eu du mal pour t'assoir ( je plaisante vu que je ne comprend pas du tout cette maniére de prendre son pied ) ..Bon faut croire que c'est prisé vu que c'est trés recherché ....Dis donc tu as dû voir la joie que ça représentait pour la miss berlingot non utilisé , une belle ocase pour elle de la paumer sa peau de tambour , note bien que tu es dur dans ton genre vu que tu n'avais pas du tout l'intention de la faire reluire la Moiselle ...Bon les goûts et les couleurs ça ne se discute pas vu que tu as un choix énorme de femmes qui sont en attente pour te faire passer le mur du son , alors pas de soucis pour toi c'est l'apparence qui compte , on va faire comme SI .......T'es pas sans etre interessé dans ton genre ...Bon chacun voit les choses a sa maniére mais pour la délicatesse envers la Beloeil on repassera !!!!!!...Je suis toujours contente de pouvoir lire tes grosses bevues qui me font bien marrer et oui il faut utiliser ce qui compte énormement dans une vie et cela porte a rire plutôt qu'a blamer....;On rigole toujours de ceux qui en fait sont esclaves pour essayer de profiter un peu de ce que je trouve pour ma part un peu normal , je ne vois pas le côté vice , non ça fait partit d'un tout pour étre heureux et ça il ne faut pas le négliger , des fois des trucs me font un peu tiquer car pour ma part je préfére le faire que de dire , mais aprés tout faut étre logique ...Pas de quoi fouetter un chat que de prendre son pied .....Passe une belle journée , moi je me retape tout doux et bientôt le soleil va me stimuler encore bien mieux ......Bise A++++++LiliImage

2. anaflore  le 10-03-2018 à 13:31:12  (site)

bravo pour la photo du jour

3. olla  le 10-03-2018 à 14:04:22  (site)

bonjour alain
bien venus sur les blog que je découvre par la photo du jour
amitié du vaucluse
Nineguitrocksmiley_id117076

4. elena13  le 10-03-2018 à 21:31:21  (site)

Bravo pour la photo du jour !!!

5. biquette  le 15-03-2018 à 10:52:26  (site)

Bonjour Alain , ton gentil passage m'a bien fait plaisir vu que ces temps ci j'ai plutôt les reflexes gommés et je n'écris pas trop , plus beaucoup d'élan pour faire certains trucs , bon ça va revenir avec un beau soleil qui nous a bien manqué pendant ces longs mois ...Je vais mieux et je serais d'attaque dés que la chaleur sera un peu plus vive , car le matin ça caille encore beaucoup et on a du mal a ouvrir nos mirettes ...Bon nous sommes tributaires du temps alors autant s'en faire une raison et toi surement hâte d'aller courir les beaux jupons , quoi que l'on n'en porte plus dommage c'était trés saillant et j'aimais bien la dentelle qui dépassait un peu nos robes , une mode trés jolie mais tout fout le camp ...Maintenant c'est comme l'étalage d'un beau rosbif sur dans un magasin , pas trop attirant en somme .....Avant la mode était plus belle c'est tout .....Je vais aller faire un peu de courses pour remplir mes placards et voir pour de belles fleurs , vu que pour moi ça compte ...passe une belle journée , bise a++++LiliImage

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 03-03-2018 à 08:52:47

Grasse (52).

Le pauvre Paulo...

 

Pour essayer de rencontrer Monsieur Laderovitch, je traînais le plus souvent possible dans le hall de l’immeuble ou sur le trottoir devant le porche d’entrée. Rien ! Il s’était volatilisé comme les parfums qui planent sur la ville de Grasse. Je me demandais s’il était encore vivant ou bien s’il avait été enfermé dans une institution spécialisée pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Il me vint l’idée saugrenue de demander des renseignements à Monsieur Coqualo, la langue de pute de l’immeuble. Ce qui me retenait, c’est que je craignais qu’il me mît la main aux fesses. Tout le monde savait qu’il avait effectué depuis quelque temps déjà, son coming out (1) et qu’il affichait outrageusement une homosexualité parfois un peu collante. Mais enfin, je voulais à tout prix savoir la vérité sur l’enlèvement de Lola.

Je rencontrai Monsieur Coqualo, un matin, vers onze heures quand j’allai chercher mon courrier. Lorsque j’ouvris ma boîte à lettres, je sentis quelqu’un se coller contre moi, par derrière, c’était lui ! Parfumé et pomponné, il arborait le sourire malsain d’une hyène en chaleur.

J’essayais de réguler mes palpitations cardiaques qui frôlaient les sommets vertigineux, tout ça pour obtenir des informations sur l’affaire.

Monsieur Coqualo se montrait évasif et de toute évidence il voulait  pousser loin son avantage. D’après lui, Monsieur Laderovitch ne sortait plus de son appartement, il était sous neuroleptiques (2) à fortes doses qui le plongeaient dans un état semi-comateux. Sa femme pouvait respirer et n'appréhendait plus ses fugues nocturnes. J’étais catastrophé. La seule piste qui existait disparaissait sous les sables de l’oubli.

J’essayais d’avoir des informations sur l’enlèvement de Lola. Monsieur Coqualo ne s’en souciait guère et il me dit :

- Comme ça, elle n’embêtera plus Paulo !

J’eus soudain l’impression que mon voisin efféminé fantasmait sur le mac de Lola.

- Tous les goûts sont dans la nature ! me dis-je in petto (3).

Monsieur Coqualo, sensible comme une huitre romantique devina mon désappointement. Il me dit :

- Je pourrais obtenir des informations par…

- Par ? répliquais-je en lui coupant la parole.

- Par deux amis CRS qui ont mené une petite enquête de routine.

Ciel, il devait s’agir de Pipo et d’Aldo les deux homos qui avaient tenté, pendant la fête du coming out, de m’entraîner dans les toilettes pour me faire subir des outrages innommables.

Ça sentait le roussi et même plus, quand mon voisin me dit :

- J’organise une petite sauterie Samedi à 21h chez moi. Je vous invite. Il y aura aussi Aldo et Pipo. Vous pourrez leur poser toutes les questions que vous voulez. Ma femme sera présente bien sûr !

Bref, si je me rendais à cette petite fête, je serais entre les mains d’une bande de pervers professionnels qui réduiraient ma vertu en miettes.

Que faire ? j’acceptais du bout des lèvres pour l’amour de Lola. Monsieur Coqualo me quitta, tout joyeux, en sifflotant « Nous les tantes  » (chanson interprétée il y a 30 ans par les Pédalos).

 

 

 

En retournant chez moi, je traversais la coursive qui dominait la cour de la prison de Grasse. En me penchant un peu, je vis Paulo le taulard  qui leva les yeux vers moi. Il me fit un petit signe amical et triste auquel je répondis sans réfléchir. Je me plaignais souvent des élèves, du Lycée, de mon métier en général, mais que devait ressentir Paulo, le mac de Lola, condamné à rester encore au moins quinze ans, ici, dans cette cour et dans sa cellule exigüe.

Un lien improbable commençait à naître entre nous. Un lien tissé par l’amour que nous portions, chacun à sa manière, à Lola , la pute disparue…

A suivre

Notes :

 1- Coming out : contraction de l'expression coming out of the closet, ou sortir du placard au Canada, qui désigne principalement l'annonce volontaire d'une orientation sexuelle ou d'une identité de genre.

Par extension, le terme coming out peut désigner l'annonce publique de toute caractéristique personnelle, jusque-là tenue secrète par peur du rejet ou par discrétion, l'appartenance à une religion, l’homosexualité…

2-Neuroleptique : médicament qui agit sur les symptômes des psychoses et notamment sur l'angoisse et les hallucinations.

3- In petto : au fond de soi-même,  dans son for intérieur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. elena13  le 03-03-2018 à 10:45:50  (site)

Bravo pour la photo du jour !!!

2. biquette  le 03-03-2018 à 17:11:52  (site)

Bonjour Alain , bon je ne te dis pas bravo pour la photo du jour , car je passe souvent te mettre un com alors pas question de venir voir ton blog uniquement pour ça ...Bref tes aventures me font bien marrer et c'est pour cette raison que je te suis fidéle ..Bon tout est noté a présent ....Pour ces deux guignols de ton immeuble je suis certaine que tu n'en tirera rien ..de toute façon avec le métier que pratiquais ( je suis gentille avec elle ) la Miss Lola , il fallait s'attendre au pire ....Je suis contente de voir que tu gaffes aux moeurs spéciales de cette équipe qui ne te rapporterait rien de bon a les fréquenter, a moins que tu veuilles gouter aux plaisirs qu'éprouvent les tapettes je ne vois rien d'autre qui pourrait t'aider .....Je suis toujours a me reposer de ce putain de microbe qui m'a bien fouttu a plat .....Je te souhaite une belle soirée , du relaxe pour toi aprés ces dures journées a essayer d'éduquer des mômes pour plus tard afin qu'ils ne fassent pas de conneries , mais ça c'est moins sur ....Bise a+++++LiliImageImage

3. biquette  le 03-03-2018 à 18:15:06  (site)

Bonsoir Alain ...Je te souhaite une trés belle soirée ....Bise a+++++LiliImageImage

4. biquette  le 06-03-2018 à 12:39:53  (site)

Bonjour Alain , je passe te souhaiter une belle journée , par contre je suis allée sur ton blog qui diffuse de la musique , mais là ce n'est pas trop mon style , moi c'est plutôt les chansons de l'époque 1980 -90.....C'était pour ainsi dire les bons moments pour moi , les groupes que j'aimais et les chanteurs comme Cat Stevens , madonna dans le film Evita j'ai adoré cette chanson .." Don't cry for me argentina "et aussi d'autres qui vraiment me plaisaient , mais les airs a la mord moi les orteils ce n'est pas trop mon style , peut étre celui de mes parents j'en conviens mais pas pour moi ...Merci quand méme de m'avoir indiqué ce blog que tu a arrêté si j'ai bien compris, mais ça m'a fait plaisir quand méme ...Et puis il a aussi les bons guitaristes que j'adore comme "Dire straits "et "Eric clapton " et oui ça c'est bon pour moi et aussi mes souvenirs .....Je te souhaite une belle journée ...Bise ...je repasse plus tard a+++++Lili....( Ci joins ma photo alors tu vois jsuis moderne et pas un vieux tromblon ..).......Image

5. biquette  le 06-03-2018 à 18:19:45  (site)

Bonsoir Alain je voudrais te mettre une vidéo qui m'a drôlement fait marrer ...Tu me dis si t'as pû la voir <iframe></iframe.....Tu me repond quand tu peus ...passe une belle soirée......Bise ... a++++Lili

6. biquette  le 07-03-2018 à 09:34:12  (site)

Bonjour Alain , déja je m'excuse car je ne suis pas trop douée pour les codes ..Je t'explique c'est sur youtube ,tu vas sur la france a un incroyable talent....."Joy incredible Lady ! France's Got Talent 20th october 2015 M6 b96W3XGYUMA"
1 177 vues...Je pense que tu vas pouvoir le voir ...Tiens moi au courant ..T'as vu mon regard sur la photo ," j'ai de beaux yeux tu ne trouves pas ? c'est ce que l'on me dit toujours ( je plaisante ) j'espére que tu vas bien et que tu gardes la forme pour tes nombreuses admiratrices ...Je te souhaite une belle journée ...Bise a+++++Lili

7. biquette  le 08-03-2018 à 12:49:36  (site)

bonjour Alain , la vidéo n'est pas quelque chose de futé , mais ça fait marrer , bref merci de tes gentils passages ..Moi ça va je tiens bon la barre et ma santé se remet tout doux de cette saloperie de virus , décidement avec leurs chamtrails ils vont y arriver a réduire la population , vu que les plus coriaces vont tenir bon et les plus faibles je ne raconte pas !!!!.....Bon n'anticipons pas de trop sinon le moral tombe ....Le temps n'est pas froid ; mais a la flotte , nous allons tout de méme vers le beau alors ça ira bien mieux ....Nous ne pouvons pas encore mettre les lainages de côté mais on peut prévoir des tenues un peu moins connes car pour étre sexy avec un tas de frusques sur le palletot , ce n'est pas trop joli ....J'espére que de ton côté tout baigne dans l'huile et que tu pourras bientôt aller sur la plage étaller tes jolis abdoms , et oui ça plait aux nanas l'étalage des belles choses ...tout dans les muscles et un poids chiche dans le citron ...( Je plaisante tu dois t'en douter ) Moi le physique je n'y attache pas trop d'importance , ce qui me fait flashé c'est un type qui me fait rire et avec ça c'est gagné d'avance !!!!!!! Cet aprem on va avec sylvie faire des courses et chercher une téle pour mettre dans ma cuisine car quand je fais la bouffe j'aime bien étre au courant des infos qui sont diffusées dans ces heures là , note bien que ça me bouffe les nerfs , mais il ne fait pas non plus rester de glace devant toutes les magouilles qui se font actuellement ...Un systéme trés con il faut l'admette vu que le nombre des gens qui meurent dans les rues ,et ça augmentent c'est fou , là c'est vraiment dégueus , pourtant il y aurait de quoi resoudre ce probléme, mais vu que ce sont les banquent qui détiennent tout , on est marron a coup sûr dés le début ....Un jour beaucoup en auront marre de cette bande de cloportes qui soi disant nous gouvernent , tu parles charles , d'une drôle de maniére ....Bon je ne vais pas m'étendre la dessus non j'ai d'autres buts dans ma vie pour ça d'ailleurs , heureusement ....Passe une belle journée entourée de futurs petits génies de toutes sortes , plus tard on aura une idée sur le résultat de l'éducation actuelle ...Pour ce qui est de la marée chaussée ils ne manquent pas d'humour ( vois l'image ci jointe ) Image....Bise a++++++Lili

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 24-02-2018 à 08:36:23

Grasse (51).

 

 

Madame Coqualo venait de me révéler un nom impossible, le nom de celui qui avait assisté, une nuit, à l’enlèvement de Lola.

Encore accroupie à mes pieds, elle aurait aimé recommencer sa besogne lubrique. Elle passa plusieurs fois sa langue souillée sur ses lèvres gonflées. Je lui demandai une nouvelle fois le nom de ce témoin qui avait tout vu. Avec un sourire de hyène, elle me dit :

- C’est Monsieur Laderovich !

Tous mes espoirs s’effondrèrent comme les châteaux de sable de mon enfance.

C’est que Monsieur Laderovitch, tout le monde le savait, était atteint de la maladie d’Alzheimer et qu’il aurait été miraculeux qu’il se souvînt de quelque chose.

Madame Coqualo, la vidangeuse, s’était bien moqué de moi. Elle ajouta néanmoins, comme pour se faire pardonner du piège qu’elle m’avait tendu :

- C'est arrivé vers deux heures du matin, dans la rue, juste au bas de l’immeuble. Monsieur Laderovitch, comme souvent, s’était enfui de son appartement et errait comme un chien perdu sur le trottoir. Lola avait fini de tapiner et s’apprêtait à rentrer chez elle, quand une voiture arriva en trombe et s’arrêta devant la pute. Deux hommes bondirent hors du véhicule et la poussèrent à l’intérieur. Lola criait comme une truie qu’on égorgeait. Quelques copropriétaires, dont Madame Laderovitch se mirent au balcon et ne purent assister qu’au départ en trombe de la voiture des ravisseurs. Notre pauvre voisine récupéra son mari hébété et qui murmurait des phrases incompréhensibles.

 Pouvais-je, raisonnablement, obtenir des informations de Monsieur Laderovitch, atteint d’une forme avancée de la maladie d’Alzheimer ?

Chez moi, malgré l’heure tardive et pour essayer de ralentir la fréquence de mon rythme cardiaque qui risquait de se transformer brutalement en tachycardie fatale, je décidai de corriger quelques copies, les plus mauvaises, celles que l’on traite en dernier, celles que l’on voudrait oublier ou perdre, aspirées par un violent Mistral. Pour rendre cette correction moins indigeste, je branchais mon tuner-internet et je cherchais une station radio américaine qui ne diffusait que du jazz. Je tombais sur Benny Goodman* qui interprétait « Sing, Sing, Sing ».

.........

 ..                           Appuyez sur la flèche pour écouter « Sing, Sing, Sing »

 

 Dois-je l’avouer ? Je me servis aussi un demi-verre de whisky, histoire de tuer mes idées noires.

En cette heure tardive, mes copies avaient l’air délavées, comme oubliées dans une machine à laver neurasthénique.

Je n’arrivais pas à corriger ; ma pensée allait sans cesse vers Monsieur Laderovitch. J’essayais d’élaborer une stratégie pour soutirer quelques informations à ce pauvre hère perdu dans le labyrinthe du temps. Comment établir un premier contact ? Aller chez lui ?  Laisser faire le hasard qui m’aurait certainement permis de le rencontrer dans l’immeuble ?


A suivre

 


 *

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. biquette  le 25-02-2018 à 16:50:17  (site)

Bonjour Alain , j'ai bien appreçié ta vidéo , j'aime bien ce style ...Dans un sens tu ne sauras jamais qui a enlevé la Lola et si l'on veut bien regarder c'est aussi bien car dans un milieu comme celui là il vaut mieux ne pas y fourrer son nez ..Par chez moi il fait trés froid, beau soleil mais dehors on a interêt a étre bien couvert .....Je te souhaite une belle soirée ....Bise a+++++LiliImage

2. biquette  le 26-02-2018 à 17:44:20  (site)

Bonsoir Alain , ça c'est un com pour ton blog PROF vu que je n'arrive pas a le mettre .......Je crois que du gaz qui fait rire devrait étre en vente libre partout vu le nombre de gens qui font la gueule ( excuse c'est plus fort que moi ) c'est vrai nous n'avons pas a subir les problémes journaliers de beaucoup qui nous tirent une souvent une drôle de tronche comme si c'était nous les responsables , je te raconte pas , il faut savoir se détendre et ne pas montrer nos soucis vu que nous en avons tous ...Passe une belle soirée bise a++++LiliImage

3. biquette  le 26-02-2018 à 17:50:06  (site)

Re Bonsoir Alain , ce com c'est pour ici , je te souhaite une belle soirée et de belles ocases pour te réchauffer le Bignou ( je plaisante ) vu que la Coqualo y joue des sacrés concertos , faut pas le laisser chaumer ..Image..Bise a++++Lili

4. biquette  le 26-02-2018 à 18:30:35  (site)

Re Bonsoir Alain , je voulais te dire couvre toi bien tes bijoux de famille car cette nuit ça va geler dur ...Passe une belle soirée .....Bise a++++LiliImage

5. biquette  le 26-02-2018 à 18:39:15  (site)

Je voulais te donner un bon tuyau pour voir si t'as pas attraper la crêve ...Je te laisse car là je vais commençer a me préparer pour diner et aller au dodo dans ma couette .....Bise a++++LiliImage

6. biquette  le 27-02-2018 à 10:38:13  (site)

Bonjour Alain oui j'ai maté a la méteo que dans le midi la neige était tombée , pas le bol pour tes vacances , note bien que tu trouveras bien une occupation digne de ce que tu aimes vraiment ...Moi ça va le médecin m'a filé des antibiotiques qui me fouttent a zero , plus de reflexes ils sont tous gommés , bref faut tenir bon vu que les beaux jours seront bientôt là pour nous réchauffer les endossent car ça caille par chez moi j'en ai sur le palletôt ...On peut me rentrer dedans avec un tracteur je ne sentirais rien vu que je suis blindée par des frusques ......Trêve de grosses conneries j'espére que tu vas trouver de jolies nymphes pour te remonter le moral ...par chez moi les gens ils sont tous calfeutrés dans leurs baraques , on ne voit plus un seul chat dans les rues , c'est tristounet crois moi, ma fille doit m'appeler pour mon pain vu que moi non plus je ne suis pas chaude pour aller me les geler dehors , il faisait moins 7 ce matin , dur pour sortir ma chienne ...Bon encore un certain temps pour voir les fleurs sortir .....Et pour nous aérer les poumons car on va sentir le moisi a forçe .....Je te souhaite une belle journée bise a++++Lili ( merci pour ton gentil passage ) Image

7. biquette  le 04-03-2018 à 16:37:19  (site)

Bonjour Alain , je passe te faire un coucou espérant que tout va bien pour toi et que tu passes un beau dimanche . Tu as peut étre été faire une virée sur la plage vu que le temps reprend son rythme normal et que les plages ont du étre nettoyé avec la neige ...Par chez moi un peu de soleil pâlot et des nuages par ci par là , bref pas le pied , mais a côté de ce que l'on a passé c'est au poil ....Bientôt la journée de la femme alors je suppose que tu vas draguer ferme pour les remerçier de leurs bontés envers toi , oui elles te gâtent beaucoup alors j'espére que tu feras un beau geste pour elles ......Je te souhaite une belle soirée et du repos pour récuperer afin d'avoir la péche pour la prochaine rentrée ..........Bise Image......A++++++Lili

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 17-02-2018 à 09:06:00

Grasse (50).

Il vaut mieux fréquenter des clous...

 

Après Jeanne, Madame Coqualo ! 

Il fallait que je me méfiasse de ces femmes-vidangeuses qui n’hésitaient pas à vider mes réserves spermatiques.

Elle m’entraîna vers le local à poubelles en me tirant par la manche. Elle fut interrompue par Monsieur Gédebras, le manchot, qui allait jeter son petit sac noir, en plastique presque transparent. Il devait se douter de quelque chose car il jeta sur Madame Coqualo un regard plutôt baveux. C’est alors que je compris que lui aussi avait dû passer entre ses lèvres gloutonnes.

Quand notre voisin-fouineur eût regagné l’ascenseur, elle me poussa presque brutalement dans la petite pièce malodorante. Ce n’était pas un endroit très romantique, juste un lieu de prélèvement rapide.

Madame Coqualo s’accroupit devant moi. Dans mon slip, c’était encore une mer d’huile, le calme plat. Il contenait juste une chenille mollassonne, endormie et recroquevillée sur elle-même.

Cependant, j’avais une vue plongeante sur le décolleté de ma voisine aussi gonflé qu’une voile sous le Mistral. J’avais bien envie de mettre mes deux mains sur ces globes laiteux dont je ne voyais que les hémisphères supérieurs agrémentés par des tétons aussi longs et durs que les clous de la planche d’un fakir hindou sur le marché de Srinagar (1) en Inde. Mais ma voisine-cougar n’avait cure de mes états d’âme romantiques.

Elle avait soif tout simplement !

Peu à peu, ma chenille releva la tête et commença à subir une métamorphose inéluctable. Sa taille augmenta considérablement, elle devint aussi dure que du marbre de Carrare et adopta une position oblique quasi verticale contre mon ventre.

Entre-temps, Madame Coqualo, digne représentante, de la confrérie des vidangeuses grassoises anonymes, avait ouvert ma braguette pour en extraire une massue bien rigide qui aurait fait la fierté d’un guerrier bantou (2). J’étais entre ses mains, j’étais déjà dans sa bouche baveuse et, déjà, il me semblait entendre les clochettes de la volupté.

Madame Coqualo augmentait la cadence ! On percevait des bruits divers dans le hall de l’immeuble et je crus reconnaître la voix de Mlle Belœil, vieille fille, ultra-vierge comme l’huile d’olive de première extraction. J’étais assez inquiet. Je craignais qu’elle n’entrât subrepticement dans ce lieu de débauche, ce qui aurait pu la traumatiser à vie.

Pendant ce temps, Madame Coqualo tâtait mes noix comme pour en estimer leur contenu. Le final du concerto pour flûte à bec arrivait à grands pas. Je sentis comme un frisson naître dans mes talons pour se propager vers mes sphères génitrices et j’inondais copieusement la bouche de ma voisine qui avala tout en gloussant.

Je n’avais pas oublié pourquoi je m’étais laissé entraîner vers cet endroit lubrique et voyant Madame Coqualo qui essayait de s’échapper sans rien dire, je l’apostrophais :

- Alors, vous pouvez, maintenant, me révéler le nom de la personne qui a assisté à l’enlèvement de Lola.

Ma vidangeuse eut un sourire un peu forcé. Elle se pencha vers mon oreille et murmura de manière presque inaudible :

- C’est …………………………..

- OH, répondis-je, ce n’est pas possible…..

  

 

A suivre 

 

Notes :

 

1- Srinagar : Bâtie en plein cœur de la vallée du Cachemire, à 1750 mètres d'altitude, Srinagar s'étend de chaque côté de la rivière Jhelum, encadrée de petites montagnes. Son décor pittoresque doit beaucoup à la présence de deux grands lacs, Dal et Nagin.

 2- Bantou :  On nomme Bantous (ce qui signifie les « Humains » dans la langue kongo) un ensemble de peuples parlant quelque quatre cents langues apparentées dites bantoues. En Afrique, Ils sont présents d'ouest en est du Gabon aux Comores et du nord au sud du Soudan à l’Afrique du Sud. Ces ethnies très variées couvrent toute la partie australe de l'Afrique.

Les sociétés bantoues maîtrisent la métallurgie (à l'aide du fer, ils fabriquent des haches, des houes, des herminettes). En outre, les habitations ont une architecture particulière; il s'agit de cases ou hameaux circulaires qu'on surnomme en langage bantou des Msonges. Chez les Bantous, l'économie repose essentiellement sur la céréaculture (culture du sorgho et du riz africain). C'est une agriculture manuelle de type défriche-brulis (on brûle des forêts pour cultiver). Par ailleurs, les Bantous pratiquent la chasse, la pêche et la cueillette. Leur système économique est donc centré sur l'autoconsommation.
 
 
 
 
 
 
 

 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 18-02-2018 à 05:31:43  (site)

Bravo pour la photo du jour
Merci du partage des connaissances
Bon dimanche

2. biquette  le 19-02-2018 à 16:16:47  (site)

Bonjour Alain , je dois dire que des sentimentales comme la mére Coqualo je n'en ai jamais connu et je n'ai jamais eu ce genre là dans mes relations ..... Pas de préliminaire avec elle on voit de suite son tempérament , pas feignasse pour les mecs l'hystérique de ton immeuble ..Note bien que tu as pû au moins te vider les joyeuses pour pas un rond c'est toujours ça de gagné ...Ca me dépasse un peu , mais il faut croire que ça existe en quantité , mais pas pour la qualité en tout cas .......Bon je ne vais pas passer le reveillon la dessus ...... j'espére que tu vas bien et que tu peus faire de belles ballades sur le bord de la belle bleue en dehors de tes cours pour te délasser un peu des petites terreurs de ta classe ..Un boulot assez fatiguant , tout du moins je le suppose, mais il en faut pour éduquer ces futurs champions toutes catégories , et les mômes ça ne manque pas il y a de la reléve derriére nous .... Je te souhaite une belle soirée surement a recopier les jolis torchons que t'ont déposé les moufflets , faut avoir un moral d'acier, mais tu doit étre habitué , c'est comme avec les femmes , tu sais d'avance ce que tu veus en faire , pas de quartier faut que ça usine vite fait et bien fait ..............Moi ça va mon moral remonte, je me retape petit a petit , pas pour faire un marathon, mais ça va aller avec un beau soleil ...Je fais tout pour bien profiter des beaux jours qui j'espére vont vite arriver aprés cet hiver plutôt froid ..Je te joins une image, je suis en train de bricoler ma bagnole , j'arrive a bien me débrouiller comme tu vas le voir .........Surtout repose toi de temps en temps , c'est nécessaire de savoir décompresser ...Passe une superbe soirée si tu peus .......Bise Image..........A++++Lili

3. biquette  le 21-02-2018 à 15:34:34  (site)

Bonjour Alain je passe voir si tu es bien remis de tes escapades dans le local a poubelles , dis donc t'es du genre tenace pour la bagatelle, mais avec la Coqualo ça va tourner au vinaigre , duraille pour tes burnes de te les laisser manipuller ...Bon ce n'est pas a blâmer ça ne fait de mal a personne ...J'espére que tu tiens bon la route , mais prend des vitamines, c'est un petit conseil d'ami ....Moi ça va je me retape pour combien de temps je n'en sais rien , mais ça va ....Je suis toujours contente de passer te faire un petit signe et aussi constater que tu tiens bon la rampe Image.....Passe une belle soirée ...Bise a+++++Lili

4. biquette  le 21-02-2018 à 17:00:20  (site)

Re moi ....Tu ne t'ennuie pas sur la plage ....Bonne soirée ...Bise a+Image++Lili

5. biquette  le 22-02-2018 à 13:56:07  (site)

Bonjour Alain , je regrette que sur mon dernier com on vois pas le reste de l'image ..Bref pas de quoi se coller une méningite ...Je te souhaite une belle journée avec un beau soleil , des belles filles sur la plage et des bons moments passés avec toutes ...Le temps est froid mais beau alors tout baigne ...Bisou aImage+++++Lili

6. biquette  le 23-02-2018 à 18:13:33  (site)

Bonsoir Alain , je te remerçie pour ton gentil passage ça me fait toujours bien plaisir ...On caille des meules ces temps ci et on ne se trouve bien qu'au chaud , c'est vrai quand on sort on a hâte de rentrer ...Mais on a un beau soleil ça ravigote dans la journée, mais le soir ça géle .,.bon je.prefére ça a la flotte .....J'espére que tu les vire les teléphones car ça c'est penible de voir les moufflets toujours avec ça dans les mains, moi ça me boufferait les nerfs vite fait ..D'ailleurs le mien je ne m'en sers jamais , que quand je prend la route et encore des fois je l'oublie ....Bref j'espére que tu vas bien profiter de tes vacances , ça va te faire du bien ...vas tu skier ? Note bien que la neige ne manque pas ..Ca m'etonnerais que ce mois ci on passe par chez moi a travers , je vois arriver encore de la neige , peut etre pas pour longtemps mais on ne peut rien y changer ...Pas de mauvaises nouvelles que la routine qui bouffe un peu la vie par moment , mais c'est une habitude ....Je te souhaite une belle soirée , de jolis moment de détente et qui sait peut étre que tu vas aller faire un petit tour pour trouver une belle ocase ..Surtout ménage toi bien pour ne pas tomber en vrille .... ImageImage.....La photo du gardien est pour paulo ( rire ) ......Bise ......A++++Lili

7. biquette  le 23-02-2018 à 18:18:45  (site)

Re moi j'oubliais ..Regarde je t'ai preparé un petit gateau .....Suis gentille NOImageN ?

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 10-02-2018 à 08:46:11

Grasse (49).

 

 

C’était Jeanne, la vidangeuse, qui venait me relancer.

Je n’avais pas trop envie, quelques minutes avant la reprise des cours, surtout que j’avais ensuite une classe de seconde frôlant l’incohérence. Et puis je ne voulais pas lui faire espérer une relation régulière entre nous.

J’avais le cœur et le sexe aussi volages que Mathilda, une fille que j’avais connue quand nous étions tous les deux  à la fac des sciences de Marseille et qui déjà montrait des dispositions particulières. La sonnerie de quatorze heures vint me sauver du KO amoureux.

Les élèves étaient rangés dans le couloir, dans un désordre savamment orchestré, compréhensible seulement par eux. Les plus éveillés eurent un sourire virtuel en voyant sortir Jeanne de ma salle et moi, pour les choquer un peu, j’effleurai rapidement ma braguette, comme pour vérifier qu’elle était bien fermée.

A dix-sept heures quinze, je marchais vers mon immeuble en humant ce parfum si tenace qui planait souvent dans l’air de la ville de Grasse quand le vent jouait à la toupie (1).

A ce moment-là, mon cœur s’emballait, victime de mes souvenirs nostalgiques liés à Lola, la pute qui avait disparu au mois de Juin de l’année précédente. Il y avait bien Brigitte, qui l’avait remplacée et qui tapinait dans ma rue, mais le regard de cette fille  n’avait pas la faculté, comme celui de Lola, de faire lever les ponts-levis, ni de transmuter de l’argile molle en acier trempé.

Paulo, le mac de Lola, m’avait bien fait parvenir une lettre dans laquelle, avec un français approximatif, il me prévenait de la disparition de sa protégée, enlevée, à ses dires, par le gang des parfumeurs.

Dans le hall de mon immeuble, je croisais, malheureusement, Madame Coqualo, la nymphomane perverse, qui voulut m’attirer dans le local à poubelles, pour étancher sa soif de sperme. Je résistais tant que je pouvais, en lorgnant, quand même, ses gros seins de femme-cougar qui semblaient vouloir participer à la conversation en pointant, hors du corsage, le bout de leur nez, bistre et pointu.  Il  ne fallait pas que ces succubes(2) vespéraux, véritables démons femelles, asséchassent mes réserves spermatiques si précieuses en ces temps difficiles.

Je voulus rompre, au plus vite, ce contact sulfureux, quand Madame Coqualo se mit à parler de Lola, ce qui freina mes ardeurs fugitives :

- Vous savez, que Lola, la pute qui tapinait devant notre immeuble, a été enlevée.

- Enlevée ? répondis-je en feignant l’étonnement, alors que mon cœur palpitait aussi vite qu’un pulsar (3) d’une lointaine galaxie. Vous êtes sûre ?

Madame Coqualo, aussi rusée qu’un renard-prostatique retraité, devina qu’elle avait choisi le bon hameçon pour me ferrer et elle ajouta :

- Sûre de sûre et il y a un témoin de cet enlèvement !

Je commençais à avoir un petit espoir de revoir un jour Lola, ma pute chérie, dont j’étais tombé follement amoureux.

Alors, sans m’en rendre compte, je me rapprochais insensiblement de Madame Coqualo, jusqu’à sentir sur ma poitrine, la piqûre de ses tétons turgescents et je lui dis :

- Et qui est ce témoin ?

Ma nymphomane voisine, me murmura dans l’oreille :

- Vous le saurez quand j’aurai bu votre délicieux  nectar !...

 

A suivre 

Notes :

 

1- Toupie : jouet de forme conique ou sphérique muni d'une pointe sur laquelle on le fait tourner.

2-Succube : démon qui, selon des croyances populaires, prend la forme d'une femme pour séduire les hommes durant leur sommeil.

3-Pulsar : étoile à neutrons en rotation rapide et source de rayonnement électromagnétique intense émis dans la gamme des longueurs d'onde radio et caractérisé par une modulation périodique de l'émission.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. biquette  le 12-02-2018 à 12:03:13  (site)

Bonjour Alain , j'avais un sérieux probléme d'ordi et là ça repart comme en 14 ...Je vois que tu es un homme complet, aussi bien sur la glace que dans les airs, mais pour 101 ans tu tiens drolement bien la rampe sauf que t'as paumé tous tes tifs ,normal c'est le vent ( rire ) !!!! Dis donc faut avoir un bon moral pour etre un sportif comme toi .Pour la Moiselle je n'ai jamais compris beaucoup les Anglais mais là c'est trop compliqué , elle en reveut beaucoup , elle va vite te foutre a plat ..T'as interêt a bien te retaper ... Bon je te souhaite une belle journée vu les vacances scolaires tu vas pouvoir te refaire une santé, essayer de tout faire pour que tes batteries se rechargent un peu, mais ça ne vas pas aller loin ,je pense quelle dérouillent de trop , bon a toi de te ménager sérieusement ....Je te souhaite de belles vacances ...Bise .Image.......a++++Lili

2. biquette  le 14-02-2018 à 10:14:03  (site)

Bonjour Alain , un petit coucou en passant j'ai trouvé une image ou je te vois avec des jumelles , je te dis a+++bise ..Image...Lili

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article